Regarder
la vidéo
Fish
Qualita
Parmagiano
Reggiano
Parmigiano Reggiano

Que pouvez-vous faire ?

Envoyez un message au Président du Consortium du Parmesan

Derrière les belles images bucoliques de communication du Parmesan et la mise en avant d’une qualité hors norme, la réalité est tout autre, avec une écrasante majorité des vaches ne foulant jamais l’herbe, et parfois maintenues à l’attache.

Le Parmesan est l’un des fromages les plus connus dans le monde, et pourtant sa production engendre de terribles souffrances pour les vaches. Ecrivez au Président du Consortium pour mettre fin à cette situation inadmissible.

Monsieur le Président du Consortium du Parmesan, Nicolas Bertinelli,

Par la présente, nous vous demandons d’agir de toute urgence pour améliorer le bien-être des vaches laitières utilisées pour la production du Parmesan.

En effet, Il nous semble choquant que le lait de vaches ayant subi le zéro pâturage, et possiblement l’attache, puisse encore aujourd’hui être utilisé pour la fabrication du Parmesan, un des fromages les plus connus dans le monde !

Vous le savez, ces pratiques sont des atteintes extrêmement graves au bien-être des vaches qui ne peuvent pas exprimer leurs besoins et comportements naturels les plus basiques. Elles sont ainsi susceptibles de développer des maladies liées au stress, à la frustration, ou à l'inconfort du fait d’un environnement d’élevage inadapté.

Le Parmesan bénéficie d’une image positive auprès du consommateur qui est bien loin de s’imaginer la situation subie par les centaines de milliers de vaches dont vous avez la responsabilité.

Suite à l’enquête diffusée par l’association CIWF en 2017, nous saluons votre volonté de mettre en place un plan d'amélioration du bien-être animal. Mais, malheureusement, 4 ans plus tard, force est de constater que la situation n’a que peu évolué et que vous ne vous êtes pas engagé formellement à garantir aux vaches un accès au pâturage ni à interdire l’attache.

Les attentes sociétales en matière de bien-être animal, notamment concernant les produits sous signe de qualité tels que le Parmesan, sont très fortes. En mettant en place une feuille de route sur la seule base du volontariat, votre réponse est loin d’être suffisante.

C’est la raison pour laquelle nous vous demandons aujourd’hui de prendre un engagement pour :
- interdire l’attache des vaches utilisées pour la fabrication du Parmesan. Au vu des graves problèmes de santé engendrés par cette pratique, cet engagement doit être pris d’ici le mois de septembre 2021 afin d’être effectif au plus tard en 2024.
- que toutes les vaches aient accès au pâturage au minimum 120 jours par an. Cet engagement d’obligation de pâturage devra figurer dans un plan d’action à paraître au plus tard en 2022.

Nous espérons, Monsieur le Président, que vous saurez vous montrer réceptif à notre demande. La balle est désormais dans votre camp : nous attendons de votre Consortium des engagements fermes, concrets, significatifs et contraignants en matière de bien-être animal.

Nous comptons sur un retour positif de votre part,

Cordialement

Je participe maintenant

Partagez !

Vos proches seraient aussi choqués de connaître les conditions de vie des vaches du Parmesan ? Partagez l’action avec eux !

En savoir plus

Retrouvez l’enquête initiale en cliquant ici.

Les conditions de vie des vaches du parmesan

Ce que nous faisons

La souffrance des vaches révélée. En 2017, CIWF avait révélé des images choquantes sur les conditions de vie des vaches laitières élevées pour la production de Parmesan, émaciées, sales, parfois souffrant de boiteries, et enfermées en permanence en bâtiment.

Grâce à la mobilisation de plus de 100 000 personnes dans près de 40 pays, le Consortium Parmesan avait alors annoncé vouloir améliorer le bien-être des vaches laitières. Mais, malheureusement, 4 ans après et malgré tous nos efforts, la situation a à peine changé pour elles.

Des progrès bien insuffisants pour des vaches en souffrance. Suite à notre enquête parue en 2017, le Consortium du Parmesan avait décidé de travailler à un plan d’amélioration du bien-être animal, mais il est largement insuffisant puisque basé sur le principe du volontariat !

Exigeons du Consortium du Parmesan des mesures fortes. Agissez à nos côtés pour améliorer la vie des 250 000 vaches du Parmesan. La France est la première importatrice mondiale de ce fromage : nous avons donc une responsabilité et surtout un poids considérable pour faire changer ces pratiques d’une autre époque !

Parmesan : la souffrance des vaches révélée au grand jour

0 personnes ont déjà signé, et vous?  

 

Nous avons l'opportunité de mettre fin au calvaire que vivent les vaches du Parmesan !

Du pâturage pour les vaches du Parmesan !

 

Agissez pour les vaches du Parmesan !

Complétez le formulaire ci-dessous pour envoyer ce message au Président du Consortium Parmesan. Demandez-lui d’interdire l’attache et de garantir aux vaches l’accès au pâturage.

 

Ils viennent de signer :