Regarder
la vidéo
Transport de bovins

Ce que vous pouvez faire

Signez la pétition

Interpellez la Commission européenne pour interdire les longs transports et les exportations d'animaux vivants de l'UE vers des pays tiers.

Chaque année, des millions d'animaux sont exportés de l'UE vers la Turquie, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord. Les souffrances que doivent endurer les animaux dans ces transports sur des milliers de kilomètres, pour l'abattage ou l'engraissement à l’arrivée, doivent cesser. Ce commerce est inacceptable.

Signez maintenant
 

Mobilisez votre entourage

Partagez votre action avec vos proches !

Exportations de moutons

Aidez-nous à mettre fin à l'exportation d'animaux vivants

Traités comme des marchandises, les animaux parcourent des milliers de kilomètres, pendant des jours, voire des semaines. Actuellement la loi permet de transporter les cochons pendant 24 heures, et les moutons pendant 29 heures, avec juste une « pause » d’une heure. 24 heures de repos sont obligatoires après ce temps. … Mais ensuite, ils peuvent repartir pour un ou plusieurs cycles identiques, jusqu’à destination, sans durée totale maximale.

Pendant les très longs transports, les animaux souffrent. Ils peuvent être en transit pendant des jours, subir beaucoup de stress, et être soumis à des températures extrêmes, se déshydrater faute nourriture et eau en quantité suffisante, sans repos. Lors des exportations, par essence vers des contrées lointaines, les risques sont décuplés, et les exemples d’accidents majeurs malheureusement trop nombreux.

Cette année a été particulièrement difficile pour les animaux exportés ; 2600 veaux se sont retrouvés piégés plus de 3 mois en mer Méditerranée, à bord des navires insalubres Karim Allah et Elbeik, refusés dans tous les ports du fait d’une suspicion de maladie à bord… pour être finalement être abattus dans leur pays de départ.

Des centaines de milliers d'animaux ont aussi souffert en avril, lors du blocage du canal de Suez. Ils ont pu se retrouver encore plus longtemps entassés à bord, avec des températures extrêmes et sans suffisamment de nourriture.

Combien d’autres catastrophes faut-il pour voir la fin des exportations d’animaux vivants ?

Avec nous, demandez une interdiction de l’exportation d’animaux vivants vers des pays tiers, ainsi que l’interdiction des transports de plus de huit heures et celui des animaux non sevrés.

Nous savons que la réglementation actuelle doit être renforcée : les contrôles trop peu nombreux et les sanctions non dissuasives, ouvrent la voie à des infractions généralisées à une réglementation déjà trop peu exigeante. Les temps de repos et les densités sont trop souvent ignorés. Alors que la commission européenne procède à une évaluation de la réglementation, nous devons nous mobiliser pour mettre fin à ce système, cette année.

Enquête et crédit images : Karim Allah & Elbeik - Animal Welfare Foundation

Interdire l’exportation d’animaux vivants est possible !

0 personnes ont déjà signé, et vous?  

 

Nous avons l'opportunité de mettre fin au calvaire que vivent les animaux exportés hors de l'Union européenne.

Stop aux exportations d'animaux vivants

 

L'exportation d'animaux vivants est un commerce honteux et inhumain.

Avec nous, demandez à la Commission européenne de mettre un terme à ces horreurs.

Signez cette pétition pour aider les animaux d'élevage !

Ils viennent de signer :