Chargement en cours...
Regarder
la vidéo
Truie en cage regardant les porcelets à travers les barreaux

Enquête CIWF : l'horreur des truies en cage !

Signez la pétition

Les images tournées dans cette nouvelle enquête de CIWF révèlent la détresse et les souffrances de la plupart des truies élevées en France. Qu'il s'agisse d'élevages standards ou fournisseurs de jambon d'excellence tels que le jambon de Bayonne, elles montrent des conditions de vie similaires et abominables !

85 % des truies en France sont élevées en cage ! Frustrations extrêmes, stress, immobilisations, blessures, piégées dans leurs excréments, séparées de leurs porcelets de 3 semaines, …voilà à quoi se résume la vie des truies en cage !

Les truies sont des êtres intelligents qui ressentent des émotions. Nous ne pouvons plus les considérer comme de simples machines à produire. 

Ouvrons les yeux sur l'élevage en cage. Exigeons d'y mettre fin définitivement ! 

Signez maintenant

Notre enquête, commentée par Laurent Baffie, a été menée dans 16 élevages de truies de 4 pays européens : en France, en Italie, en Espagne et en Pologne, dans des élevages standards mais également fournissant le jambon de Bayonne et de Parme. Partout, des conditions de vie d'une cruauté insupportable !

Grâce à notre Initiative Citoyenne Européenne, la Commission européenne s'est déjà engagée à supprimer progressivement l'élevage en cage en 2023 pour une fin définitive en 2027. Maintenant, pour que cette interdiction soit mise en œuvre sans délai, nous avons besoin de votre voix pour obtenir le soutien de tous les États membres de l'UE.

Exhortons le ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, à soutenir l'interdiction des cages en France et dans tous les pays d'Europe !

Signez maintenant

Ce que les enquêteurs ont découvert

Des truies contraintes de se coucher dans leur propre urine et leurs excréments. C’est non seulement un comportement contre nature qu'elles éviteraient instinctivement, mais aussi un risque accru d'infection urinaire.

Truies présentant des escarres sévères dues à un couchage prolongé sur une surface dure.

Des truies contraintes de se coucher dans leurs propres excréments. C’est non seulement un comportement contre nature qu'elles éviteraient instinctivement, mais aussi un risque accru d'infection urinaire.

L'industrie fait parfois valoir que les cages sont nécessaires pour réduire la mortalité des porcelets, mais en fait, le stress lié à l'enfermement en cage peut entraîner une augmentation des mort-nés et des porcelets plus faibles.

Les truies confinées présentent des niveaux accrus de comportements répétitifs anormaux - incapables d’exprimer leurs comportements naturels, les truies compensent en mâchonnant les barres ou en trifouillant le sol.

Mobilisez votre entourage

Vous pouvez doubler votre impact en demandant à vos amis et à votre famille de signer également cette pétition. Plus nous sommes nombreux à demander la fin de l'élevage en cage, plus il sera difficile pour le ministre de l'Agriculture d’ignorer nos appels.

Une truie allongée immobilisée en cage qui nous regarde avec ses porcelets à côtés

Enquête CIWF : l'horreur de l'élevage des truies en cage.

0 personnes ont déjà signé, et vous?  

 

Aidez-nous à atteindre 50 000 signatures.

Ouvrons les yeux sur l'élevage en cage !

 

Signez la pétition pour mettre fin à l'élevage en cage !

Ont récemment signé